Contrôle et réglage des soupapes


Niveau : un peu d'expérience

Préambule

Cet article m’a été confié par un lecteur (Eric GALLERON) qui a eu la gentillesse de détailler l’opération et de l’illustrer ! Merci à toi !

Ce contrôle, et éventuellement le réglage, s’ effectuent tout les 15 000 km. Cette opération demande environ 3h et ne nécessite pas un calage du moteur. Ce réglage est souvent fait lors des 15000 premiers kilomètres (donc en concession). Au delà, son contrôle peut être fait moins fréquemment et sans passer par un concessionnaire.

Outillage

Outils nécessaires au contrôle du jeu aux soupapes

L’opération nécessite un outil spécial (le 2ème en partant de la gauche). Eric l’a fabriqué lui même. Vous trouverez ci-dessous le relevé de côte de l’outil si vous souhaitez le (faire) réaliser. La pièce peut être prolongée pour bien la prendre en main ou associée à un manche. L’outil officiel BMW porte la référence 11.1.721.

Levier de compression

sketchupLe jeu de cale doit être le plus précis possible (05, 10, 15, 20, 25, 30 …). Le pied à coulisse préconisé doit être précis (à 0,05 mm), mais un digital sera plus facile à utiliser. La précision à 0,05 est importante, car les cotes des pastilles se font de 0,05 en 0,05 depuis 2mm (pour la plus fine) jusqu’à 3mm.

Le palmer (en bas à droite) sera idéal. Une soufflette à air comprimé peut être utile également.

Démontage

  • Positionnez la moto sur la béquille centrale en vous réservant un espace à gauche suffisant pour travailler. L’opération doit se réaliser moteur froid.
  • Placez un récipient assez large sous le moteur au niveau de la culasse (la partie dans laquelle se trouve les bougies), car lorsque vous allez la retirer, de l’huile va couler. Prévoyez donc quelques chiffons et un emplacement adéquat pour déposer la culasse.
  • Retirez les bougies
  • Retirez les vis du cache arbre à cames

    Position de tous les vis à retirer pour accéder à l’arbre à cames

  • Retirez également le cache du générateur à impulsion. En utilisant l’axe du générateur, on pourra faire tourner les arbres du moteur. L’autre solution consiste à enclencher la 5ème vitesse : on tournera ensuite la roue pour obtenir le même résultat. L’avantage en passant par le générateur, c’est que vous avez « tout sous la main » et que vous n’aurez pas besoin de tendre le bras. Ci-dessous, le cache est matérialisé en orange. Dans la suite de l’article, c’est la première solution qui est utilisée.

  • Prudemment, mais fermement, retirez le cache

    Moteur avec le cache arbre à cames déposé

  • Introduisez une clef Allen de 8 (ou mieux, une clef à cliquet munie d’une rallonge) dans le générateur d’impulsion et tournez dans le sens inverse des aiguilles d’une montre jusqu’à ce que la partie bombée de la came du premier cylindre (celui en haut à gauche) soit vers l’extérieur.

Mesure du jeu aux soupape

Arbre à cames ? Le moteur est équipé de deux arbres à cames. L’un contrôle les soupapes d’admission : il est situé en haut. Le second, en bas, contrôle les soupapes d’échappement. Les « cames » sont les pièces bombées d’un côté qui sont fixées sur chaque arbre. De côté, elles ont le profil d’une tranche coupée dans un œuf ! Lorsque la partie bombée appuie sur la soupape, elle l’ouvre.

Animation représentant l'action d'une came sur une soupape

Animation représentant l’action d’une came sur une soupape

  • Commencez par positionner la cale la plus épaisse et diminuez jusqu’à trouver celle qui rentre juste : cela vous indiquera alors l’espace entre la came et le poussoir. Notez précisément l’épaisseur.

Mesure de l’espace au niveau de la came

  • Recommencez l’opération pour chaque came : tournez le vilebrequin pour que la partie de la came soit vers l’extérieur. Vous pouvez utiliser le tableau de relevé d’épaisseur, en remplissant, à ce stade la ligne « Jeu mesuré ».
Feuille Excel de relevé des épaisseurs

Feuille Excel de relevé des épaisseurs

Mesure de l’épaisseur des pastilles

  • Pour mesure l’épaisseur des pastilles, il faut les retirer. Pour cela vous devez faire tourner le poussoir de telle façon que son encoche soit vers le haut. A l’aide d’un tournevis, faite tourner la bague qui entoure la pastille.
  • Introduisez ensuite l’outil spécial en prenant appui sur le pourtour du poussoir. Vous pouvez ainsi l’enfoncer et dégager par la même occasion la pastille. Si vous ne positionnez pas correctement l’outil, il bloquera l’accès à la pastille.

    Positionnement de l’outil pour enfoncer le poussoir

  • Une fois l’outil positionné correctement et le poussoir enfoncé, munissez vous d’un petit tournevis pour retirer la pastille. Ce n’est pas forcément évident, car l’huile a tendance à faire ventouse. Pour faciliter l’extraction, placez la pointe au niveau de l’encoche du poussoir. Vous pouvez également vous aider d’une soufflette pour chasser la pastille. Mais dans ce cas, prenez soin de placer un chiffon par dessus au risque d’envoyer de l’huile partout ! La récupération de la pastille peut se faire avec une pince à bec fin.

    Retrait de la pastille avec un tournevis

    Retrait de la pastille grâce à une soufflette

  • L’épaisseur de la pastille est marquée dessus. Mais elle peut être effacée. Dans le doute, mesurez-la au palmer. Reportez la mesure sur le tableau sur la ligne « Épaisseur mesurée de la pastille ». Procédez ainsi pour toutes les pastilles.

    Mesure de l’épaisseur d’une pastille avec un palmer

  • En attendant le remontage, disposez les pastilles enlevées sur une feuille en notant bien à quel cylindre elles correspondent !

Évaluation des pastilles nécessaires

Fort du tableau rempli, il s’agit de déterminer l’épaisseur des pastilles à remplacer en fonction du jeu constaté et du jeu préconisé. La formule est simple :

Épaisseur préconisée de la pastille= Épaisseur mesurée de la pastille – Jeu préconisé + jeu mesuré

Pensez que vous pouvez éventuellement récupérer la pastille d’un autre piston pour l’utiliser sur un autre si son épaisseur correspond ! Si vous avez utilisé le tableau fourni, l’épaisseur préconisée de la pastille se calcule automatiquement !

Il ne reste plus qu’à faire les comptes, intervertir certaines pastilles et commander celles qui vous manquent.

Remontage

Rien de particulier, puisqu’il suffit de faire les opérations dans l’autre sens. Pensez cependant à vérifier votre niveau d’huile moteur en fin d’opération, après avoir fait tourner ce dernier.

Gardez précieusement le tableau : vous saurez ainsi l’épaisseur de chaque pastille sans avoir besoin de les démonter !

Épaisseur des cales Référence pièce
2,00MM 11321460147
2,05MM 11321460148
2,10MM 11321460149
2,15MM 11321460150
2,20MM 11321460151
2,25MM 11321460152
2,30MM 11321460153
2,35MM 11321460154
2,40MM 11321460155
2,45MM 11321460156
2,50MM 11321460157
2,55MM 11321460158
2,60MM 11321460159
2,65MM 11321460160
2,70MM 11321460161
2,75MM 11321460162
2,80MM 11321460163
2,85MM 11321460164
2,90MM 11321460165
2,95MM 11321460166
3,00MM 11321460167
11329056991
Advertisements
Cet article, publié dans Moteur, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

32 commentaires pour Contrôle et réglage des soupapes

  1. Eric69 dit :

    Ce site est une mine d’or, il est cité dans pas mal de forums comme référence, bravo !
    Petite question relative à cet article : si le jeu mesuré est entre 0.15 et 0.2 mm on ne touche à rien, pas la peine d’enlever la pastille ? Sauf pour connaitre la valeur et s’entraîner !!!
    Les pastilles se commandent en concession nécessairement ?
    Merci.

    J'aime

    • k75rt dit :

      Bonsoir,

      Merci pour le compliment !
      Si les pastilles sont dans la tolérance préconisée, il n’y a effectivement rien à changer. Mais pour le savoir, il faut hélas démonter. Les pastilles se commandent en concession.

      J'aime

    • Fabrice dit :

      Bonjour, et merci pour ce site simple et fourni, un vrai bonheur pour entretenir nos vieux K… un détail me turlupine, comme Eric69 :
      Pourquoi démonter la pastille si le jeu mesuré est dans la cote ? quel que soit la taille de cette pastille elle convient pour être dans la bonne cote, point, non ?

      J'aime

      • k75rt dit :

        Bonjour. Bien sûr, si une pastille a la bonne côte, il n’est pas nécessaire de la changer. Mais, comme je l’expliquais, pour le savoir, il faut la démonter. Alors, certes, l’article est orienté sur la situation la pire: devoir changer toutes les pastilles, donc toutes les démonter et les changer/intervertir. Mais dans le meilleur des cas, l’opération pourra se limiter à constater que tout est bon.

        J'aime

  2. David dit :

    Bonjour,

    Avant toute chose, bravo à toi et merci d’avoir mis à la disposition de tous ton savoir 😉

    Concernant le réglage des soupapes j’éprouve de grandes difficultés à me fournir le levier de compression en question… Quelqu’un à proximité de chez moi aurait-il la grande bonté de me le prêter (je suis dans le 94) ? Bmw ne le référence plus et celui fabriqué n’est pas super…

    Merci d’avance et très bonne année à tous.

    David

    J'aime

    • k75rt dit :

      Bonsoir,

      Merci de votre soutien. Je ne suis pas sûr que vous trouviez une audience importante pour répondre à votre demande directement sur mon site. Voyez plus sur le forum bmistpro.
      Après, comme je l’ai fait personnellement pour l’outil de centrage de l’embrayage, j’ai trouvé un tourneur fraiseur qui m’a fait un excellent prix. Attention on peut trouver de tout (j’en ai un qui m’a demandé plus de 100 Euros pour un centreur !!)

      J'aime

    • Romain dit :

      Bonsoir,

      Me concernant, j’ai fabriqué l’outil en question avec les dimensions présentées ci-dessus. Par contre, pour ne pas passer 3 jours à limer, je l’ai réalisé dans une tige d’acier de 2 mm d’épaisseur. J’ai fait le plus gros à la meuleuse d’angle et le reste à la lime plus papier de verre… et globalement ça marche alors que je suis loin de l’outil d’origine !

      Ce n’est pas parfait… je pense principalement parce que la zone de friction n’est pas super lisse et sans doute la forme pas parfaite… du coup quand je faisais le mouvement pour repousser le piston, je poussais effectivement le piston, mais l’outil ne tournait pas autour de l’arbre… du coup il ne m’était pas possible de relâcher mon outil pour pouvoir tranquillement retirer la pastille… et il finissait par ripper !

      Mais j’ai trouvé une astuce :

    • Tournez l’arbre pour que la came soit à l’extérieur mais plutôt vers le bas
    • Présentez votre outil et mettez un légère effort pour juste commencer à repousser le piston.
    • A ce moment là, tout en maintenant la pression, faites tourner votre arbre à cames. Cela aide l’outil à se positionner correctement autour de l’arbre sans effort… et du coup sans ripper.

      Si cette astuce peut aider d’autres personnes…

      J'aime