Changement des garnitures de frein à tambour


Niveau : un peu d'expérience

Changement des garnitures de frein à tambour

Toutes les K75, jusqu’en 1990, sont dotées d’un frein arrière à tambour (sauf la K75S qui dès 1986, se différencie par un frein à disque à l’arrière). Voilà un frein qui n’a jamais fait parler de lui, de temps en temps une moue dédaigneuse dans la presse moto de l’époque. Et pourtant, on le retrouve sur nombre de flat-twins R2V : R 65, R 80, R 100, des versions RT aux versions GS…

C’est pourtant un frein correct, appréciable dans la circulation urbaine par exemple, ou en appui des disques avant. Ceci dit, j’ai mis du temps à remarquer que mon tambour arrière ne freinait plus du tout.

Donc il faut changer les garnitures.

D’abord, les pièces.

Celà commence par trouver les pièces à partir des références constructeur. On renseigne modèle et numéro de série sur le site RealOEM.com, et on tombe sur ce tableau…

Outre les garnitures, les deux ressorts (n°17 – ref. 34211454996) sont à changer également, ils peuvent être fatigués ; et pourquoi pas encore le silent-bloc en caoutchouc (n°23 – ref. 34211457572). Chez BMW, on a remarqué que dans certaines conditions, le ressort du bas pouvait se mettre à vibrer et produire un bruit désagréable – d’où cet amortisseur en caoutchouc.

Bilan de mes recherches (je n’ai pas fait appel à l’Atelier du Roule Toujours parce qu’ils étaient en congés annuels) :

  • On ne trouve le silent-bloc que dans un set complet (n°25 – ref. 34212310523), disponible chez BMW Bayer (« Bremsenbacksatz Trommelbremse hinten ab 09/1980 – Art. Nr. 3421523 » à 114,28 €). Son changement n’est pas indispensable, et le prix n’est pas une bonne affaire.
  • Pour les garnitures (« Bremsbacken » en allemand), bien vérifier la forme non identique des deux garnitures et leur largeur (23 mm). Compatibilité : BMW R80, R100/7, R100CS, Monolever R65/80/100RS/RT, R65GS, R80G/S, R80ST, Paralever R80GS, R80GS, R100GS).

On a le choix :

  • Toujours chez BMW Bayer, la paire à 45,95 € (Art. Nr. 34941), ou à 49 € chez Motorradteile Stark  (ref. 3421863)
  • ou des Lucas MCS 943
  • ou des Lucas MCS 941
    • chez Siebenrock.com à 46,95 €
    • sur eBay 
  • ou des Ferodo FSB701P
    • chez Wüdo à 53,90 €
    • sur eBay :
  • Pour les ressorts (« Feder Bremsbacken »), RealOEM indique deux références (n°17 – 34211454996 ou 34211457091). Disponibles en même temps que les garnitures

Vous pouvez bien sûr consulter L’Atelier du Roule Toujours en indiquant les références.

Au démontage, une surprise…

  • On commence par démonter la roue arrière, en enlevant ses quatre gros boulons.

Ici, curieusement, l’intérieur du moyeu a l’air poussiéreux et surtout gras. Mauvais signe. (Petit intermède publicitaire : notez sur la photo l’amortisseur hydro-pneumatique Fournalès, monté en 1990 en remplacement de l’horrible amortisseur d’origine, une merveille qui a transformé le comportement routier de ma K75).

  • Mesurer le diamètre intérieur du tambour : de 200 mm à l’origine, il ne doit pas excéder 201,16 mm (données constructeur) pour que la surface de contact des garnitures soit satisfaisante (89 cm² – données constructeur). Sinon, il va falloir changer la roue ! Vérifier aussi que la surface de contact est bien lisse. S’il y a des rainures, il faudra également changer la roue, ou la surfacer sur un tour tout en restant en deçà des tolérances de diamètre. Là, tout va bien, sauf cette surface de contact très grasse…

Du côté du frein à tambour, même après un coup de chiffon, tout est aussi très gras. Les garnitures sont loin d’avoir atteint les 1,5 mm d’épaisseur minimum (données constructeur), et leur surface est comme glacée.

  • Après avoir retiré le circlip qui maintient les garnitures sur le pivot en haut à gauche, tirer vers soi les garnitures pour les détacher. La face interne du carter de couple conique apparaît. En bas à droite, on voit la came de l’axe de frein (aussi souvent appelé : biellette de frein). Tout ceci est très gras.

Encore un coup de chiffon sur la came, on nettoie aussi la graisse apparue au bas du carter.

Conclusion : il va falloir démonter l’axe de came de frein pour voir ce qu’il se passe derrière. Le dessin technique montre qu’il comporte des joints spi de part et d’autre, qu’il va falloir changer. Mettre des garnitures neuves pour le moment est inutile tant que la question n’est pas réglée. En attendant, on remonte.

  • Assembler sur une surface plane les garnitures et les ressorts, les présenter en place. Notez sur la photo cette pince, spécialement conçue pour les ressorts de freins à tambour, issue de l’outillage automobile (votre garagiste du coin peut-il vous en prêter une ?).

  • Commencer par ajuster les garnitures sur le pivot, placer le circlip en attente pour sécuriser le montage, ajuster les garnitures sur la came, tendre le ressort du bas (que vous aurez dû détacher pour l’assemblage sur la came) avec la pince dont vous disposez. Cliquer le circlip bien en place. Vérifier le bon positionnement de l’ensemble et son fonctionnement en l’actionnant au moyen du levier de frein.

  • Remonter la roue arrière.

Premier bilan

Malgré le nettoyage sommaire, ça ne freine toujours pas. Les garnitures sont contaminées. D’où vient cette graisse ? L’axe de came de frein traverse le couple conique dans une bague de passage (Revue Moto Technique n°79 p.45 – ou voir sur RealOEM.com). Le bon contact des joints spi de l’axe de frein avec la bague est essentiel. Moralité : si vous commandez des garnitures et ressorts, profitez-en pour commander rondelles et joints spi, ces pièces ne coûtent rien…

Justement, parlons de ces pièces qu’il s’agit de trouver.

Des joints, oui, mais lesquels ?

Du coup, il faut revenir sur la page du site RealOEM.com (cf. plus haut). Et là, tout devient… obscur. Le dessin n’est pas fidèle, l’appellation des pièces est pour le moins succincte, la nomenclature bizarre (il y a deux numéros 17 ou 20 avec des références distinctes !)… Résumons.

Il vous faut :

  • Le joint en feutre de l’axe de frein arrière S7 (n°19 – Gasket ring – ref. 35211230360) qui se positionne à la sortie de l’axe de frein sur le carter de couple conique. (l’appelation gasket ring n’est pas juste, il aurait fallu dire : felt gasket).
  • Deux joints spi (n°20 – Gasket ring – 12X1 – ref. 35211457605) qui ont le bon diamètre pour se positionner sur l’axe de frein (l’appellation correcte aurait été : O-ring). Ces joints spi sont compatibles avec les freins des modèles R65, R80, R100MYS. Ne commandez surtout pas les joints spi 10X2 – ref. 07119906328).
  • La rondelle (n°22 – Washer – ref. 34213060107) qui se positionne à la sortie de l’axe de frein entre la came de l’axe de frein et le carter.

L’axe de frein

Pour démonter l’axe de frein arrière, procéder comme suit, après avoir démonté la roue arrière :

  • Enlever la vis de réglage de frein, presser sur la pédale de frein pour dégager la tige de commande, dégager l’axe d’accouplement logé dans le levier de frein. Avant d’enlever le levier de frein, repérez bien sa position. Vous pouvez noter sa position en traçant sur l’axe de frein un repère correspondant à l’interstice entre les deux mâchoires du levier.

  • Enlever la vis de fixation du levier et sa rondelle, dégager le levier de frein.

  • Côté frein à tambour, dégager le circlip, dégager une extrémité du ressort inférieur (on voit mieux la pince cette fois). Défaire l’ensemble.

  • Un bon nettoyage s’impose, il faut tout dégraisser soigneusement. Notez la rondelle n°22 derrière la came.

  • En tapotant avec un maillet en caoutchouc sur l’axe côté levier de frein, dégager l’axe (la photo est floue, mais bon).

L’axe de frein démonté, on aperçoit les deux joints spi de part et d’autre.

  • On nettoie et dégraisse soigneusement, on introduit d’abord la rondelle n°22, on positionne les joints spi (en bas à gauche de la photo, on voit la différence entre un joint de 12X1 et deux joints de 10X2).

  • Après avoir graissé l’axe avec une graisse bisulfure de molybdène, introduire l’axe de frein.

  • Mettre en place les garnitures neuves (voir plus haut).

  • Positionner le joint en feutre n°19, remettre en place le levier de frein (au besoin en écartant à peine ses mâchoires) puis la tige de commande après avoir graissé légèrement la bague, régler l’action du frein arrière. Remonter la roue qui aura été parfaitement dégraissée auparavant.

Maintenant, c’est bon, ça freine, et même très bien !

Christian D.

(Un grand merci à mon ami René)

Références

Désignation Référence BMW
Garnitures cf. article
Ressorts 34211454996 ou 34211457091
Silent Bloc 34211457572
Kit Garnitures + Ressorts + Silent Bloc 34212310523
Joint en feutre 35211230360
Joint Spi 35211457605
Rondelle 34213060107
Cet article, publié dans Frein, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire (merci de vous assurer que vous êtes sur la page en rapport avec votre remarque/question)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.