Coup de gueule : mon retour d’expérience sur la société CROSSCAR OUEST / SCHUURMAN


Il y a quelques semaines, ayant constaté depuis plusieurs mois une perte d’efficacité de freinage, je décide de changer l’ensemble des durites de freins en plus des maîtres-cylindres.

En cherchant sur internet et le forum bmist, le nom d’une société revient souvent : CROSSCAROUEST à Taule (29). Les prix sont intéressants et ils proposent des durites type « aviation » dans différentes configuration.

Le 5 avril 2019, je les contacte donc par l’intermédiaire de leur site pour demander des informations sur le changement des durites de freins sur ma K75 RT. Comme elle est équipée de l’ABS, le circuit est un peu plus complexe, mais pas tant que cela :

  • Deux embouts doivent avoir un diamètre suffisant pour y installer un passe-cloison.
  • Un autre passe cloison doit être retiré de l’ancienne durite et remonté tel quel sur la nouvelle avant le sertissage des banjos.

Je suis recontacté le 8 avril pour me confirmer qu’ils peuvent effectivement faire les travaux. Nous convenons qu’il sera plus efficace que je leur envoie les durites pour qu’ils puissent se prononcer sur la faisabilité et établir un devis au plus juste. Très bonne idée et démarche de leur part qui devrait m’assurer d’un devis juste.

J’envoie le tout le 23 avril et le colis arrive chez eux le 26 avril. Dans le colis, je mets un rappel avec photos des travaux demandés et une adresse de livraison.

Le 10 mai, aucune nouvelle. Certes, comme le mois d’Août, ce mois-là brille par les ponts. Je laisse un message sur leur site. Aucune réaction.

J’appelle le 17 mai et le 24 mai. A chaque fois, l’interlocuteur n’est pas disponible mais on me garantit qu’il va me rappeler. Bien sûr, aucun rappel…

Le 25 mai, je laisse un nouveau message via leur site internet, mais cette fois-ci, intitulé « Réclamation ».

Le 29 mai, j’ai une réponse à mon dernier message sur leur site. Le devis aurait été envoyé le 10 mai. Mon interlocuteur suggère fortement qu’il est dans mes courriers indésirables. Ben voyons… Et je suppose que les messages que j’ai laissés sur leur site ou à leurs collaborateurs ont été mis aussi dans les « messages indésirables » ? Passons…

Le 2 juin, après avoir accepté le devis, je passe l’ordre de virement pour le paiement. Le délai de fabrication est de 3 jours. Je rappelle l’adresse de livraison et souhaite qu’on me renvoie les anciennes durites. Mon interlocuteur confirme la prise en compte de ma demande.

Le 7 juin, je reçois ma commande, mais à la mauvaise adresse. Sur les 5 durites, 3 ne sont pas conformes :

  • 2 sont plus courtes de 2 à 3 cm
  • L’orientation d’un banjo n’est pas correcte
  • Le passe-cloison, qui devait être monté sur la nouvelle, est toujours sur l’ancienne !

Jugez plutôt :

 

 

 

 

 

Je fais réclamation le jour même : mon interlocuteur est absent jusqu’au 10 juin.

Le 12 juin, il s’excuse et m’envoie un bon de retour dans la foulée. Mon colis repart le jour même.

Le 17 juin, le colis arrive chez eux. 

Le 21 juin, je m’inquiète de savoir quand je recevrai les durites. Mon interlocuteur est absent jusqu’au 23 juin.

Le 25 juin, il m’informe que le colis part le lendemain.

Le 2 juillet, n’ayant toujours rien reçu, je m’assure auprès de lui que ma commande est bien partie.

Le 3 juillet, je reçois de Chronopost un avis d’expédition : aucun mail de mon contact. Tiens, comme c’est bizarre…

Le 4 juillet, le colis arrive ! Les durites sont enfin comme commandées. Comme je m’y attendais, le passe cloison qui devait être monté sur la nouvelle durite avant sertissage a été monté à l’envers ! Cependant, je note qu’elle a été retiré de l’ancienne durite sans que cette dernière soit coupée. Comme les banjos de la nouvelle durite sont plus petits que ceux d’origine, si le passe cloison a pu être retiré de l’ancienne, ce doit être encore plus simple sur la nouvelle. Je suis alors étonné, malgré l’age et la finesse, de pouvoir le retirer et le remettre dans le bon sens.

Au final, j’avoue que je suis circonspect. Je veux bien que l’erreur soit humaine. Mais là,  j’ai fait l’objet d’une série (une batterie ?) de bourdes qui mettent fortement en doute la confiance (et ne parlons même pas de la satisfaction !) que je pourrais attribuer à cette entreprise. D’autres personnes m’ont confiées avoir été très satisfaites et ne pas avoir rencontré ce genre de problèmes. Tant mieux pour elles. Mais comme je le dis souvent, si je représente 0,00001 % de leurs problèmes, cette société représente 100% des miens ! Notez que je ne reproche nullement à mon interlocuteur d’avoir été indisponible ponctuellement : ce n’est pas le problème. La légèreté du traitement de ma commande est à l’opposé de ce que j’ai lu et surtout du sérieux qu’on peut attendre d’une entreprise qui confectionne des durites de freins (entre autres !). Si on doit s’en remettre à mon expérience, je déconseille donc fortement cette entreprise, au risque d’être confronté aux mêmes problèmes. Si cela se passe bien pour d’autres, je m’en félicite. Mais de comprendre qu’à mon niveau de client, la satisfaction n’est pas synonyme du nom de cette société. Hormis un « Avec nos excuses », accompagnant l’annonce de l’envoi du bon de retour, rien. Ce n’est pas sérieux. Si leur excuse est la surcharge de travail, il faut alors savoir faire la part entre « qualité », « service » et « quantité ».

J’oubliais un détail : mon « contact » n’est rien d’autre que … le responsable de la société, M. Guy BROUSSE ! Quel exemple ! Je ne sais pas s’il a mené la prestation de bout en bout ou s’il l’a « supervisée »… Maintenant, vous savez, à chacun de faire son choix en toute connaissance de cause.

L’établissement ne reconnait cependant pas facilement ses erreurs. J’ai posté un avis sur Google :

Je mets 1 étoile parce qu’il en faut au moins une pour publier un avis… Mais je tendrais plus le 0 ou 0,5 si cela était possible.
Très déçu par la légèreté avec laquelle ma commande a été traitée. Les premiers contacts ont eu lieu début avril pour trouver enfin conclusion … début Juillet ! Entre temps : devis oublié, absence de rappel, durites non conformes à l’attendu (alors qu’ils avaient les originaux en main), oubli de renvoie du colis….
Franchement, compte tenu des avis que j’ai pu lire ça et là, je m’attendais à autre chose. Je suis d’ailleurs étonné d’avoir eu autant de problèmes ! A croire qu’ils prennent un client au hasard et lui font subir tous !
Personnellement je déconseille, sauf si vous voulez jouer à la roulette russe et tirer le mauvais numéro.
Et si vous voulez les détails qui justifient mon avis : https://wp.me/p1y8Nf-TK

Le gérant n’a pas eu le courage de l’approuver…

Publicités
Cet article, publié dans Autre, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Coup de gueule : mon retour d’expérience sur la société CROSSCAR OUEST / SCHUURMAN

  1. Dominique Fadeur dit :

    Je l’ai inscrite dans mes indésirables 😉

    J'aime

  2. David dit :

    Bonjour, merci pour l’info. L’histoire est bien détaillée, donc adresse à fuir…. C Tout….

    J'aime

Laisser un commentaire (merci de vous assurer que vous êtes sur la page en rapport avec votre remarque/question)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.